L’ARTISTE

BIOGRAPHIE DE VITTORETTI

Née en 1971 à Paris.
Vit et travaille à Paris et dans le Périgord (France).

Après un grand intérêt pour l’art du théâtre et des responsabilités au sein d’un grand groupe d’information Vittoretti se consacre exclusivement à la peinture à partir de 2006. Elle construit son oeuvre depuis, entrant la même année à la galerie Atelier Art Actuel en région parisienne.

Vittoretti a participé à une cinquantaine d’expositions au sein de différentes galeries et dans des salons d’art contemporain. Citons, entre autres, les galeries : “La Louve” Belgique , “Les Infirmières” et “Métanoia” Paris.

L’artiste est en permanence à L’Atelier Art Actuel et expose chaque été dans le Périgord depuis 2012 et dans divers salons : Metz, Bordeaux, Mulhouse, Lyon, Paris ……

—————————————————————-

Edition : Catalogue « Cosmogonies » et « Boites de Pandore » réalisés par les galeries AAA et La Louve
Participe à la « Bible de l’Art Abstrait », ouvrage de référence aux éditions Lelivredart (Paris)

Filmographie : 2015, elle participe à un film (25 mn, 2015)) titré « Vittoretti » réalisé par Guillaume Tossélo

L'artiste Vittoretti

PRÉFACE

De la boite de Pandore à la puissance du rêve

 

Vittoretti est un électron libre de l’art contemporain, elle opère à sa guise et à son émotion. Sans autre souci que son inspiration. Volubile, généreuse, en grande capacité d’émerveillement malgré la dureté des temps, l’artiste travaille, sans relâche, dans son bel atelier pour trouver « l’état méditatif » qui lui a permis de « libérer les couleurs » à partir de sa période dite Boite de Pandore.

Dix ans de réflexion et de peinture d’un univers personnel dont témoigne une oeuvre foisonnante. Dans la production éclatée, astrale et atomique de l’artiste, il y a une sorte de bouillon de culture intense et intime, un tourbillon créatif d’émotions profondes. Une sorte de big-bang privé qui est appel à la vie, à la création. Une invitation impérieuse à l’acte exigeant de peindre. Appel imprescriptible. Si chaque période à son style, chaque oeuvre a sa profondeur chromatique et son secret émotionnel. Chez Vittoretti, nous nous trouvons de facto projetés dans un cosmos de conte ou dans une rêverie volcanique.

L’onirisme – graphique et poétique – de l’artiste n’en est pas moins cadré par une vraie rigueur : une géométrie sensuelle, pulsive. En première place de ses « grands humains verticaux », comme elle aime joliment à dire. Vittoretti, jeune artiste, forte d’une décennie de travail, ouvre aujourd’hui ce temps émouvant : le temps de la maturité. Le bout d’un voyage qui la mène de l’obscurité à la lumière. Une révélation gorgée d’énergie « où les formes sont les couleurs et les couleurs sont les formes ».

Les yeux grands ouverts

 

Ouvrons bien nos yeux ! Le jaillissement polychromique est prolixe, audacieux, dans un premier temps du regard. Mais il faut en appeler à un décryptage plus spirituel pour en percevoir la réelle portée : le dévoilement/déploiement d’un « inner world ». Une dévotion. Cet embrassement de l’art de la peinture est un engagement de l’être, une saisie de l’espace pictural qui brille dorénavant d’un éclat nouveau. Éclat d’écritures, d’énergies et d’énigmes. Une éclaircie. Dix ans de peinture déjà, comme une aube annonçant les années décisives et vivaces. Le temps est advenu, les oeuvres se déploient alors dans un apaisement sensible : un bel équilibre des tensions géométriques et des envolées chromatiques font hymne à la vie… Avec un alphabet flambant neuf, des cartographies inédites, des carnets diaprés en Leporello : « Tu es la force de tes rêves » est le titre d’une oeuvre récente qui donne tonalité générale et élan vers le futur. Et l’artiste de nous confier dans un sourire : « J’ai poussé les murs et construit des passages ».
De quoi reprendre souffle.

Des toiles en expansion

 

Aujourd’hui, Vittoretti aborde l’inconnu d’une prochaine décennie de création.

Avec un nouvel horizon et un « nouvel alphabet » pour nous dire l’émotion de vivre. Avec une identique spiritualité tangible, elle secoue le sens de la toile – au propre et au figuré – à partir de fragments psychiques, géométrisant le chaos du monde dans l’espace mesuré de la toile. Entre ciel et terre. Ça fuse, ça fusionne, ça gravite, ça virevolte, ça va vite, ça électrise, ça “Vittorettise” ! Ancrée dans une décennie féconde de travail, l’oeuvre actuelle est dans sa phase expansive.

Car si la peinture de Vittoretti reste méditative et spirituelle, elle est plus que jamais poésie directe, jeu chromatique infini, alchimie des formes et chemin vers la paix intérieure. Une oeuvre vivifiante, vitale. En un mot, Vittorettienne. C’est à dire pleine d’avenir.

 

Antoine Campo